E i pehepehe a’e na ‘oe e Hepa

Hepa, tamaiti herehiaHaruru otu’i mai nei te reo tavevovevo e:
Résonne lourdement un echo :

Ua mate… Ua mate… Ua mate…
Il nous a quitté, quitté, quitté…

Ua mate teie Tamaiti !
Ua mate teie Mootua!
Ua mate teie Hoa iti !
Ua mate teie ‘Aito iti  no te ‘Âti Te Arawa!
Ua mate teie Iho  no te Marae Houmaitawhiti!
Il est mort cet enfant !
Il nous a quitté ce petit fils !
Il s’en est allé cet ami cher !
Il est parti ce tendre guerrier du clan Te Arawa !
Il s’est éteint ce souffle du marae Houmaitawhiti !

E taure’are’a i roto i tona re’are’a raa!
Era ho’i te  tareni e vai noa mai ra
Ahee…  Ua mate!… Ahee…
Atira ia!
Ua reva i te haereraa roa!
Adolescent dans sa jeunesse
Avec un futur prometteur
Hélas… Il est parti… Hélas…
C’est ainsi !
Il est parti pour le grand voyage !

Ua tano te parau e:
Rahu iho ra te Atua i te taata
Puhi iho ra te aho ora  ei meho’i nona
E inaha!
Ua ho’i te meho’i i te Atua ra !
E… ‘Oia!
Il est bien dit,
Dieu crée l’homme,
En lui insufflant une vie qui lui reviendra
Voila !
Le souffle divin s’en est retourné !
Qu’il en soit ainsi !

E teie tamaiti o ta matou i here
A haere ra, a haere ra !
Na te Atua hau e hii ia oe i tona na maru pererau
Nana ato’a e tamarû i te mamae o to metua vahine
Enfant que nous aimions
Va ! Va donc !
C’est le Dieu de paix qui te recouvre de ses ailes
C’est lui aussi qui apaisera la douleur de ta mère

O oia ho’i i hii ia oe, i tavai , i ho’iho’i , i aupuru ia oe!
Na reira ato’a to metua tane,
Ia  turu te Fatu ia na  i roto i teie mata’i rorofa’i!
C’est elle aussi qui t’as langé, protégé et caliné tendrement
Ainsi que ton père
Que le seigneur le soutienne dans cet ouragan

Are’a ia oe e  te metua  tupuna,
A farii mai i te tapa’o o to matou  aroha e te here
Aroha i to ‘oe ‘opu fetii
Aroha i te mau hoa ato’a….
Et toi l’aïeul
Reçois les témoignages de notre amour
Amour pour ton clan familial
Compassion pour tous les amis

E Hepa iti, haere ra, haere ra, haere ra…
Tei te Atua Hau oe i teie nei!
Cher Hepa, va, va donc, va…
Tu es maintenant avec Dieu, en paix

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *